Cet air qui m'obsède jour et nuit
Cet air n'est pas né d'aujourd'hui
Il vient d'aussi loin que je viens
Traîné par cent mille musiciens
Un jour cet air me rendra folle
Cent fois j'ai voulu dire pourquoi
Mais il m'a coupé la parole
Il parle toujours avant moi
Et sa voix couvre ma voix

Padam, padam, padam
Il arrive en courant derrière moi
Padam, padam, padam
Il me fait le coup du souviens-toi
Padam, padam, padam
C'est un air qui me montre du doigt
Et je traîne après moi comme une drôle d'erreur
Cet air qui sait tout par cœur

Il dit "rappelle-toi tes amours
Rappelle-toi puisque c'est ton tour
Y a pas d'raison pour qu'tu n'pleures pas
Avec tes souvenirs sur les bras"

Et moi je revois ceux qui restent
Mes vingt ans font battre tambour
Je vois s'entrebattre des gestes
Toute la comédie des amours
Sur cet air qui va toujours

Padam, padam, padam
Des "je t'aime" de quatorze-juillet
Padam, padam, padam
Des "toujours" qu'on achète au rabais
Padam, padam, padam
Des "veux-tu" en voilà par paquets
Et tout ça pour tomber juste au coin d'la rue
Sur l'air qui m'a reconnue

Écoutez le chahut qu'il me fait
Comme si tout mon passé défilait
Faut garder du chagrin pour après
J'en ai tout un solfège sur cet air qui bat
Qui bat comme un cœur de bois


Lyrics submitted by ramjam

"Padam padam" as written by Henri Alexandre Contet Norbert Glanzberg

Lyrics © Universal Music Publishing Group, Royalty Network

Lyrics powered by LyricFind

Padam Padam song meanings
Add your thoughts

4 Comments

sort form View by:
  • 0
    My InterpretationPadam and not Panam(e).
    Odd very odd in French to say Padam instead of Panam(e)= Paris.
    But I have a suggestion to interpret this shift.
    Padam sounds like "Pas d'âme" = no soul, without soul.
    Odd? Yes. But now look at what Piaf is saying.

    (1)
    Il parle toujours avant moi
    Et sa voix couvre ma voix

    (2)
    C`est un air qui me montre du doigt
    Et je traîne après moi comme un drôle d`erreur
    Cet air qui sait tout par coeur

    (3)
    J`en ai tout un solfège sur cet air qui bat...
    Qui bat comme un coeur de bois...

    This tune of Paris is not Piaf's tune. This Padam is not Piaf's heart, not Piaf's voice.
    This tune Padam, the impersonal tune of Paris, which covers Piaf's tune and Piaf's soul is without her soul.
    So my understanding is: Padam = Without soul, that song of Paris, old song without face of Panam(e).
    Subtle? Too subtle to be true? I am not sure.
    Jean-Claude Picot - jecipic@hotmail.com
    jean-claudon October 12, 2014   Link

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top