"Corsic'armes" as written by Renaud Pierre Manuel Sechan and Jean-pierre Bucolo....
On se connaissait peu, je le croisais parfois
Dans un bar parisien, a deux pas de chez moi
Nous buvions quelques verres jusque tard dans la nuit
Était-ce le chemin pour devenir amis?

Il m’expliquait sa terre, son peuple, son pays
J’écoutais en silence, attendri

Me parlais d’Ajaccio, de Calvi, de Bastia
Des corrompus notoires, des élus, des mafias
Et des encagoulés réunis au fond des bois
Pour défier la justice et ce putain d’Etat

Moi qui ai toujours aimé tous les Robins des Bois
Les peuples insoumis, j’aimais ça

S’est fait buter un soir aux abords du maquis
S’est fait flinguer, pourquoi? et par quel ennemi?
Avait-il tué d’abord pour être tué aussi?
Était il un rebelle, était-il un bandit?

Tu me manques ce soir et je parle de toi
A ta douce compagne qui pleure près de moi
Les mots qu’elle ne dit pas c’est la loi de l’Omerta
De ce pays que j’aime quand il vit libre, épanoui
Loin du bruit, de la fureur des fusils


Lyrics submitted by SongMeanings

"Corsic'armes" as written by Renaud Pierre Manuel Sechan Jean-pierre Bucolo

Lyrics © Warner/Chappell Music, Inc., CECI CELA

Lyrics powered by LyricFind

Corsic'armes song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain