PREMIER MOUVEMENT:
DOUX SOMMEIL DES AURORES ÉTHYLIQUES

(À non pas le matin)

Caza s'est levé magané
En fait y s'est pas l'vé, y s'est jamais couché
Y'a passé la nuit à virevolter

Son estomac fait des flick-a-flock
Y'a l'air d'un robineux habillé a'ec sa froc
Y'est couché en boule dans le fond du truck

Mais le pire dans tout ça mes enfants
C'est que quand l'soir arrive y r'devient rayonnant
Pour un party y'é toujours partant

Caza ! Il est venu ! Caza ! Notre sauveur !
Caza ! Notre lumière ! Caza !

DEUXIÈME MOUVEMENT:
PRÉLUDE À L'IVRESSE NOCTURNE

Vincent Caza est une vraie machine
Il vit toujours sa vie à full pin
Il arpente les bars, les bistros et les brasseries
Le gaz au fond, le pied dans l'tapis !
Une pinte de rousse ! (Une pinte de rousse !)
Dix pintes de rousse ! (Dix pintes de rousse !)
En s'enfilant une clope après l'autre
Une shot de fort ! (Une shot de fort !)
Deux shots de fort ! (Deux shots de fort !)
En cachant deux-trois bières dans son coat

TROISIÈME MOUVEMENT:
NUITS FOLÂTRES ET AUBES CAHOTIQUES

C'est un gentil vagabond
Pour Caza le monde est sa maison
Et puis il s'en fout
De coucher n'importe où
Sur un plancher d'bois
Ou sur un vieux sofa
Tout nu dans l'gazon
Ou ben en d'sous d'un pont
Même su'a track !
Et on l'entend gueuler: À boire tabarnak !
(C'est pas vrai)

PREMIER MOUVEMENT:
DOUX SOMMEIL DES AURORES ÉTHYLIQUES

(à non pas encore le matin)

Encore une nuit su'a robine
Y'a les deux yeux pochés qui flottent dans graisse de bines
Dans son corps y'a aucune vitamine

Déjeuner su'l side au dépanneur
Un ti-chip au vinaigre, des jujubes, d'la liqueur
Tout pour être en forme jusqu'aux p'tites heures

Mais à matin y'é pas vite su'a puck
Y'a l'air d'un gars qui sort direct d'une autre époque
Pour lui la vie c'est toujours Woodstock

Caza ! Notre frère ! Caza ! Notre berger !
Caza ! Notre seul dieu ! Caza !

DEUXIÈME MOUVEMENT:
PRÉLUDE À L'IVRESSE NOCTURNE

Quand l'ami Caza nous sort sa vieille guitare
On sait qu'la soirée va s'finir tard
Dans un pit de sable ou ben dans un sous-sol
Il beugle comme une vache espagnole
Une toune de Plume ! (Une toune de Plume !)
Deux tounes de Plume ! (Deux tounes de Plume !)
Pendant quatre heures sans aller pisser
Pis du Tom Waits ! (Pis du Tom Waits !)
Pas d'Dire Straits (Non !)
Parce que ça y'aime pas vraiment en jouer...

TROISIÈME MOUVEMENT:
NUITS FOLÂTRES ET AUBES CAHOTIQUES

C'est un sympatique pochetron !
Pour tout l'monde le meilleur compagnon
Et lui il s'en fout
De crécher n'importe où
En arrière du bar
Dans une valise de char
Couché dans un bain
Chez des Amérindiens
Même su'un banc d'parc !
Et on l'entend gueuler: "À boire Tabarnak !"
(C'est pas vrai, c'est des rumeurs)

FINALE SYMPHONIQUE EN LA MAJEUR

Cazaaaa, Cazaaaa, Cazaaaa, Cazaaaa


Lyrics submitted by Murderous

Symphonie Pour Caza song meanings
Add your thoughts

1 Comment

sort form View by:

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain