"C'Etait un Soir" as written by and Alain Souchon....
C'était un soir comme tous les soirs
Sur le journal, y avait des mots
Y avait les Stones à la radio qui pleuraient
C'était un soir orange et vert
Y a des fumées au fond de l'air à Paris
C'était un soir de temps qui passe
Avec ses mégots, ses palaces
Et ces visages fatigués, fatigués

J'avais des soirs de poésie tout là bas, quand j'étais petit
Avec des rires de confiture coulant sur des pages d'écriture
J'avais des soirs de tragédie, de larmes et de piqûres d'orties
De vrais chagrins au fond des nuits de mes nuits

Mais c'est un soir comme tous les soirs
Au bout d'mon lit passent des autos
Au bout d'ma vie, coulent des bateaux, mes bateaux
Mais c'est un soir orange et vert
Sous le soleil des réverbères de Paris

C'était un soir comme tous les soirs
Sur le journal, y avait des mots
Y avait les Stones à la radio qui pleuraient
C'était un soir orange et vert
Y a des fumées au fond de l'air à Paris

C'était un soir comme tous les soirs
Sur le journal, y avait des mots
Y avait les Stones à la radio qui pleuraient, qui pleuraient


Lyrics submitted by SongMeanings

"C'Etait un Soir" as written by Alain Souchon

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Lyrics powered by LyricFind

C'Etait un Soir song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain