1999 après Jésus-Christ
Tous les médias sont conquis pas Notre-Dame de Paris
Tous? Non, un irréductible critique
Résiste au raz-de-marée dithyrambique

Il plonge son stylo dans le venin le plus noir
Et écrit dans les pages du Devoir :
" Au fond le seul talent de Luc Plamondon
C'est de s'entourer de gens qui, eux, en ont "

Le poddle en s'levant le matin
Après avoir fait guili-guili à son serin
Tombe sur la critique, il perd les pédales
Et envisage de poursuivre le journal

Wow! Les nerfs le caniche
Rentre dans ta niche
Pis fais-toé une sandwich moutarde relish
Un poddle qui montre les dents
Ça fait même pas peur aux petits enfants

Des milliers sinon des millions de morons
Achètent tes cassettes et tes microsillons
Tu tiens l'affiche au Saint-Denis pendant des mois
Tu gagnes toujours tout d'ins hostie d'galas

Faudrait en plus que ceux qui n'aiment pas tes paroles
Soient privés du droit de dire qu'ils te trouvent dull
Faudrait clouer au pilori
Ceux qui disent du mal de tes textes pourris

Ah! Que revienne le temps des cathédrales
Et des tortures médiévales
Expressément à la demande du poddle
On introduit dans le code criminel
La peine mort pour les détracteurs
De l'auteur de " Coeur de rocker "

Prison de Bordeaux, dimanche à l'aurore
La charrette ramasse les condamnés à mort
On les promène d'ins rues pour que le peuple regarde
Une dernière fois leurs faces de mangeux d'marde

Tout l'monde est content qu'un si juste sort
Frappe enfin les ennemis de l'art
Les esprits imperméables au génie
Qui nous a chié Notre-Dame de Paris

Le cortège arrive enfin sur la Place d'Armes
Plusieurs critiques versent des larmes
Tant mieux : ils auront une idée du mal
Qu'ils font aux paroliers chaque jour dans le journal
La foule impatiente est en liesse
Et le caniche est là, il n'est pas en laisse

C'est avec une joie non dissimulée
Qu'il regarde monter sur le bûcher
Laurent Saulnier et son look rockabilly
Alain Brunet de la grosse Presse à Desmarais
Sylvain Cormier, Patrick Gauthier
Il y a tant de téteux dans ce métier
Mais ils ont enfin fini de nous faire chier

Le bourreau arrive avec son briquet
Les condamnés s'envolent dans le ciel montréalais
Et notre ville devient soudain un paradis
Plus de pauvreté, plus de squeeges
Plus de taxes, plus de geôles
Seulement du sexe, de la drogue et du rock n' roll


Lyrics submitted by coolensale

Le Caniche song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain