Ô ma douceur, je rentre à la maison
L'âme et le pantalon débraillés.
J'ai bu comme un siphon, j'ai la bouche en chiffon.
Je reviens sans un rond, nettoyé.
Le nez en couleur et le teint rubicond
Je rentre à reculons au foyer
Implorant ton pardon dans une sourde oraison
De hoquets, de jurons, émaillée.

Ô ma douceur.

Ô ma douceur, je rentre mais c'est long
Et j'en crache mes poumons d'être à pied.
J'ai l'hiver aux talons et mon pauvre veston
Dans son rang de boutons, veut bâiller.
Un fond de liqueur et je tiens le pompon.
Je risque le plomb à brailler
Et le ciel me répond une pluie de postillons.
C'est un temps de saison, vous croyez ?

Ô ma douceur... Ô ma douceur...

En passant sur le pont, je me dis "À quoi bon"
Et puis "Allons, allons" je riais
Et voilà que je pleure comme un petit garçon
Dans les bras d'un piéton effrayé.
Il me remet d'aplomb car cet homme est maçon
Et moi, comme un pinson égayé
Par son petit flacon, je rentre à la maison
L'âme et le pantalon débraillés.

Ô ma douceur... Ô ma douceur...

Puis le jour moribond revient de l'horizon
Pour battre les buissons, les clapiers.
Moi je baisse le front comme un pilleur de troncs.
Je rentre à la maison dévoyé.
Ô ma douceur, j'ai peur de l'abandon.
Je rentre à la maison te choyer.
Ô ma douceur, ô mon doux compagnon
Mon toutou de salon, je rentre à la maison
Je rentre à la maison, je rentre à la maison.

Ô ma douceur.


Lyrics submitted by Oliviaka

Ma Douceur song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain