"Moi Qui Me Croyais Un Saint" is the B-side of Thomas' 1997 single "Bijou". Written by Thomas Fersen, Joseph Racaille and Véronique Vernon. It features Richard Galliano on accordion....
Moi qui me croyais un saint, il m'est apparu
Que j'ai un côté malsain donnant sur la rue.
Sous mes lunettes en écaille, je louche un petit peu
Du côté de la canaille, timide et honteux.
Et du frêle collégien, je quitte l'emploi
Mes pas dans ceux des vauriens, en marge des lois.

Moi qui me croyais un saint, il m'est apparu
Que j'ai un côté malsain donnant sur la rue.
Et je troque l'auréole pour une casquette
Et les fumées de l'alcool dans une guinguette.
Je vais fêter mes fiançailles avec le Milieu
Loin des beaux quartiers de Versailles, dans les mauvais lieux.

Je vais jouer au jardin, oui, mais quelquefois
Je mets de l'eau dans mon vin, je tourne et je bois.
Je troque mes lunettes en écaille, mes lunettes de bleu.
Je deviens Jésus la Caille, baron du Milieu.
Et les filles du collège, hautaines autrefois
Désormais, me font cortège et jouent avec moi.

Moi qui me croyais un saint, il m'est apparu
Que j'ai un côté malsain donnant sur la rue.
Sous mes lunettes en écaille, je louche un petit peu
Du côté de la canaille, timide et honteux.
Mais pour sortir du bottin, c'est moins dangereux
D'être doucement cabotin, de rêver un peu.


Lyrics submitted by Oliviaka

Moi Qui Me Croyais Un Saint song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain