"Les Malheurs Du Lion" as written by Thomas Fersen. Alternate working title is "Au Café Rêvait Un Lion"....
Au café, rêvait un lion
Devant sa consommation.
Il voit venir une abeille
Vêtue d'un tailleur que raye
Le noir avec le soleil
Une petite merveille.
Elle grésille, elle bourdonne
Avec l'accent de Narbonne
Et gentiment, elle butine
Un diabolo grenadine.

Ainsi rêvassait le lion
Devant sa consommation.
Il voit venir un moucheron
Vêtu d'un complet marron
Avec des ailes sur le tronc
Et une mèche sur le front
Qui grésille, qui zézaye
Avec l'accent de Marseille
Qui lui casse les oreilles
Et lui arrive à l'orteil.

"Hé, petit ! Je suis le lion.
Allez ! Va jouer au ballon !
Tu peux t'éponger le front
Avoir les jambes en coton.
Ici, c'est moi le patron.
C'est moi qui donne le ton.
Tu zézayes, tu grésilles
Et tu tournes autour des filles.
Un conseil : tiens-toi tranquille
Ou tu vas t'asseoir sur le gril !

T'es épais comme une fourmi
Et tu veux te battre avec mi.
Allez ! Sois raisonnable ! Je suis trop fort.
Si tu t'en prends à la pègre
Tu finiras dans le vinaigre.
Allez ! Tiens-toi tranquille, sinon t'es mort !"

Le lion n'a rien vu venir.
Le moucheron, sans prévenir
Lui a mis un coup de saton
À la pointe du menton.
Il n'en revient pas, le lion
Et ce n'est qu'un échantillon.
Un coup dans les testicules
"Ça, c'est de la part de Jules !
J'aime pas tellement qu'on me bouscule
Quand je me rince les mandibules."

Cette histoire est une fiction.
Moi, j'ai rencontré le lion.
Je lui ai mis, c'est ridicule
Un coup dans les testicules.
Il m'a dévoré tout cru
Au beau milieu de la rue.
Je grésille, je zézaye
Et dans le dos, j'ai des ailes.
J'ai l'éternité au ciel
Grâce à mon exploit de la veille.


Lyrics submitted by Oliviaka

Les Malheurs Du Lion song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain