"Caravane" as written by Raymond Donnez, Elsa Lunghini and Georges Lunghini....
La caravane est un peu lente.
Le chien sourit à l'arrière.
Le soleil brille, les oiseaux chantent.
La nuit des étoiles sont dans le ciel.
Personne n'est encore sur les nerfs.
La vie n'a de sens
Que si les chiens restent à l'arrière
Et que tous les jours, ça recommence.

Ils s'aiment à merveille plus que demain
Moins que la veille, ça ne se voit pas.
La journée est belle, la tête à l'endroit.
Ils restent dans ce bois
Car le loup n'est pas là, il ne viendra pas.

Ils descendent les courants à la nage.
Les rames se louent à l'année.
Ils ne regardent pas le paysage.
Ils laissent passer se laissent aller.
Sur la colline, il y a une fille.
Sa peau semble douce.
L'homme donnerait tout pour la toucher
Mais Madame reste à ses côtés.

Ils s'aiment à merveille plus que demain
Moins que la veille, ça ne se voit pas.
La journée est belle, la tête à l'endroit.
Ils restent dans ce bois
Car le loup n'est pas là, il ne viendra pas.

Il voudrait perdre son embonpoint.
Il veut plaire aux femmes.
Elle ne sent pas ces choses-là.
Elle se regarde plus qu'elle ne regarde.

Ils s'aiment à merveille plus que demain
Moins que la veille, ça ne se voit pas.
La journée est belle, la tête à l'endroit.
Ils restent dans ce bois
Car le loup n'est pas là, il ne viendra pas.


Lyrics submitted by Oliviaka

Caravane song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain