"Les Amants De Venise" as written by and Marguerite Monnot Jacques Plante....
Elle lui disait "On se croirait à Venise
Où les ruisseaux débordaient d'une eau grise"
Comme il pleuvait. Comme il pleuvait
Elle lui disait "On se croirait en gondole,
J'entends ton cœur qui joue sa barcarolle."
Comme il pleuvait Comme il pleuvait

Ils étaient là, blottis dans leur roulotte
Avec la nuit et l'orage à la porte.

Elle lui disait "On se croirait à Venise."
Il répondait "Mais on est à Venise!"
Comme ils s'aimaient. Comme ils s'aimaient
Voici les feux scintillant par centaines,
La jolie nuit bariolée de lanternes.
Ferme les yeux
Tu verras mieux

Mais on ne voyait qu'un pauvre réverbère
Qui n'éclairait même pas leur misère
Et tout là-bas, au coin de la rue,
Une petite plaque d'un bleu pâli,
Où l'on voyait, écrit dessus
"Porte d'Italie"

La-la-la


Lyrics submitted by Mellow_Harsher

"Les amants de Venise" as written by Marguerite Monnot Jacques Plante

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Lyrics powered by LyricFind

Les Amants De Venise song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain