Pour gagner l'école on passait le bois
Au bout on voyait les voies ferrées

Le long des voies ferrées
Il y avait tous ces gens
Qui attendaient
Parfois on leur donnait
Le peu qu'on ne mangerait pas

Tout ce que j'ai m'éloigne de ce temps
Où l'on n'avait rien, de tous ces gens,

Le long des voies ferrées
Hommes, femmes et enfants
Tous attendaient
Le peu que l'on avait
Parfois on leur donnait

Oklahoma, 1932


Lyrics submitted by Vordia

Oklahoma, 1932 song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain