Elle est venue jusque chez moi
Elle a trouvé la porte ouverte
Elle a posé partout ses doigts
Elle s'est penchée à ma fenêtre
C'est là que de loin je l'ai vue
Au début je n'y croyais pas
Puis elle m'a vu quand j'ai couru
Est-elle donc passée par les toits ?

Celle qui ne me quittera jamais
Celle qui jamais ne m'oubliera
Celle qui ne me quittera jamais
Celle qui jamais ne me laissera
En paix

Depuis longtemps je la connais
Enfants on jouait dans les bois
Tout près des tours où on vivait
Le soir chacun rentrait chez soi
Peut-être déjà qu'elle m'aimait
Et moi je l'aimais bien parfois
Parfois pour jouer on nous mariait
Et elle me tenait fort le bras

Et fallait voir ses yeux
À celle qui ne me quittera jamais
Celle qui jamais ne m'oubliera
Oh, fallait voir ses yeux
À celle qui ne me quittera jamais
Celle qui jamais ne me laissera
En paix

Depuis les années ont passé
Et je n'ai pas quitté les tours
Et quand je rentre certains jours
Dans chaque pièce je sens flotter
Un parfum d'ambre et de sous-bois
Et je sens une ombre glisser
Je revois ces yeux pleins de joie
Quand on jouait à nous marier

Oh, fallait voir ses yeux
À celle qui ne me quittera jamais
Celle qui jamais ne m'oubliera
Oh, fallait voir ses yeux
À celle qui ne me quittera jamais
Celle qui jamais ne me laissera
Oh, fallait voir les yeux
De celle qui ne me quittera jamais
Celle qui jamais ne m'oubliera
Oh, fallait voir ses yeux
À celle qui ne me quittera jamais
Celle qui jamais ne me laissera
En paix



Lyrics submitted by Vordia

Celle qui ne me quittera jamais song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain