Un jour je me réveillerai, les yeux noirs couleur bitume,
Et je pleurerai des larmes de Goudron,
Les Poumons noirs,
Le cœur engourdi comme un oiseau loin de son nid.

L'air pur me Manque, le bruit des gens autour m'angoisse
La ville s'immisce peu à peu dans ce corps maigre qu'est le mien
Obstruant ainsi mes rêveries joyeuses d'un idéal qui s'éteint.

Sais-tu de quoi j'ai envie?
De partrir vivre dans les Montagnes, entouré de hauts sapins
Je m'allongerai sur la mousse,
Sentirai l'odeur des Champignons, des Fleurs et de la Terre Humide.


Lyrics submitted by jellyfishs

L'Échappée song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain