"Normandie Lusitania" as written by Henri Alain Langolff, David Mcneil and Alain Souchon....
L'amour familistère, familistère,
La vie comme un éclair,
Les légumes verts,
Bon.
Et de nos toujours clairs,
Faire une petite affaire passagère,
Non.

Pour qu'elle soit longue, longue,
L'histoire de nous,
Comme une jamais finie song
Jusqu'au bout,
Normandie, Lusitania.
Normandie, Lusitania.

Sur la terre, dans vos tiroirs,
Nos caresses,
A toute vitesse, elles se barrent,
A toute vitesse,
Normandie, Lusitania.
Normandie, Lusitania.

Plus longtemps,
Peut-être que sur les paquebots lents,
Notre amour irait plus longtemps,
Plus longtemps.
Plus longtemps.
De Cole Porter, les beaux vêtements,
De Blue moon, le balancement,
Plus longtemps.

Les dimanches passent, passent,
Le Puc Villeurbanne.
Y a du café dans les tasses
Devant la lucarne.
Normandie, Lusitania.
Normandie, Lusitania.

Puisque cow-boy Marlboro,
C'était écrit,
Prendra mes bronches au lasso
Et tout sera fini,
Normandie, Lusitania.
Normandie, Lusitania.

Plus longtemps,
Peut-être que sur les paquebots lents,
Notre amour irait plus longtemps,
Plus longtemps.
Plus longtemps.
De Cole Porter, les beaux vêtements,
De Blue moon, le balancement,
Plus longtemps.

Que dans les coursives,
Un soir, trop ému,
Et d'une manière excessive,
Je te tue,
Bon.
Mais de nos jours clairs,
Faire une petite affaire passagère,
Non.


Lyrics submitted by SongMeanings

"Normandie Lusitania" as written by David Mcneil Alain Souchon

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Lyrics powered by LyricFind

Normandie Lusitania song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain