"Oscar" as written by and Renaud Pierre Manuel Sechan....
Y venait du pays où habite la pluie
Où quand y a du soleil c'est un mauvais présage
C'est qui va pleuvoir, c'est qui va faire gris
Il était chtimi jusqu'au bout des nuages

L'a connu l'école que jusqu'à treize ans
Après c'est la mine qui lui a fait la peau
Vingt au charbon, c'est un peu minant
Pour goûter de l'usine y s'est fait parigot

Dans son bleu de travail y me faisait rêver
Faut dire que j'étais jeune, je savais pas encore
Je pensais que le turbin c'était un bienfait
Bienfait pour ma gueule, surtout c'est la mort

L'avait fait 36, le Front populaire
Pis deux ou trois guerres, pis Mai 68
Li avait la haine pour les militaires
Je te raconte même ce qui pensait des flics

Il était marxiste tendance Pif le chien
Syndiqué à mort, inscrit au parti
Nous traitait de fainéant, moi et mes frangins
Parce qu'on était anars tendance patchouli

Il était balaise fort comme un grand frère
Les épaules plus larges que sa tête de lit
Moi qui suis musclé comme un serpillière
Ben, de ce coté-là je tiens pas beaucoup de lui

L'avait sur le bras gauche un super tatouage
Avec un croissant de lune et une fleur coupée
La couleur s'était barrée avec l'âge
Il avait le bleu pâle d'un jean délavé

Quand j'allais chez lui des fois de temps en temps
Je lui roulait ses clopes avec son tabac gris
Pis je restais des heures avec des yeux tout grands
À l'écouter me baratiner sa vie

Vers soixante-cinq ans, on lui a dit, bonhomme
T'as assez bossé, repose-toi enfin

L'a quitté Paname et la rue de Charonne
Pour une petite baraque avec un bout de jardin

L'a usé ses reins, a cassé la terre
Pour planter trois pauvres salades, trois carottes
Y regrettait ses potes du boulevard Voltaire
Le bistrot, l'apéro et les parties de belote

Il est pas parti, comme disent les poètes
Y s'est pas envolé, comme disent les curés
Un matin de décembre d'un cancer tout bête
L'a cassé sa pipe, il a calanché

Y venait du pays où habite la pluie
Où quand y a du soleil c'est un mauvais présage
C'est qui va pleuvoir, c'est qui va faire gris

Il était chtimi jusqu'au bout des nuages
Il était chtimi jusqu'au bout des nuages


Lyrics submitted by SongMeanings

"Oscar" as written by Renaud Pierre Manuel Sechan

Lyrics © Warner/Chappell Music, Inc., MINO MUSIC

Lyrics powered by LyricFind

Oscar song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain