"Baby-Sitting Blues" as written by and Renaud Pierre Manuel Sechan....
Samedi soir, on est d'virée
On a confié la gamine
À la gonzesse d'à côté
La voisine

On lui a dit: tu peux manger
Y'a des œufs dans l'frigidaire
Tu peux r'garder la télé
Y'a Drucker

Réponds pas au téléphone
Sauf si on te téléphone
Pis surtout t'ouvres à personne
Si on sonne

Si la p'tite elle fait la foire
Tu lui racontes une histoire
Si elle a soif, tu la fais boire
Mais pas trop

Baby-sitting blues, baby-sitting blues
C'est l'blues de maman-papa
Qui s'en vont pis qu'assument pas
C'est l'blues de papa-maman
Le feu à l'appartement
Ceci, cela

La voisine est étudiante
Mais elle est quand même gentille
Elle prépare une thèse sur Kant
Elle m'la f'ra lire

Elle a monté ses affaires
Ses lunettes et son cartable
Posé son gros dictionnaire
Sur la table

Y'avait pas beaucoup d'images
La gamine a pas aimé, lui a arraché
Toutes les pages
Sans s'presser

C'était plutôt mal barré
Entre la grande et la petite
Z'étaient pas vraiment branchées
Sur l'même trip

Baby-sitting blues, baby-sitting blues
C'est l'blues de maman-papa
Qui s'en vont pis qu'assument pas
C'est l'blues de papa-maman
Qui s'emmerdent au restaurant
Puis ça s'voit

La p'tite a voulu manger
L'étudiante lui dit, "Bon,
J'vais t'préparer une purée
Au jambon"

Ma fille a dit, "Y'a du gras"
A foutu l'assiette par terre
C'est normal, elle aime pas l'gras
Elle aime que son père

Ta purée, elle est caca
Je veux une omelette aux œufs
Et un grand verre de Coca
Ou même deux

L'baby-sitter, excédée
Lui r'file un Choco BN
Un yaourt pas très sucré
Pis une beigne

Baby-sitting blues, baby-sitting blues
C'est l'blues de maman-papa
Qui s'en vont pis qu'assument pas
C'est l'blues de papa-maman
Qui balisent en attendant
La fin du repas

La grande va bientôt craquer
Déjà elle veut plus d'enfants
S'écroule devant la télé
Pas longtemps

Ma gamine arrive en pleurs
Veut voir une cassette maintenant
Celle des schtroumpfs et d'leur bonheur
Écœureant
Pis qu'après on lui raconte
Une histoire où y'à des loups
Une princesse et puis un monstre
Et c'est tout

La baby-sitter veut bien
Mais seulement après Drucker
La gamine y colle un pain
Par derrière

Baby-sitting blues, baby-sitting blues
C'est l'blues de maman-papa
Qui s'en vont pis qu'assument pas
C'est l'blues de papa-maman
Qui s'demandent si en rentrant
Ça ira

Samedi soir, ça a baigné
On a paniqué pour rien
La petite avait assuré
Plutôt bien

Elle bouquinait dans sa piaule
"La Critique de la raison pure"
Trouvait ça presque aussi drôle
Que Ben Hur

La grande dormait comme un veau
L'a fallu la réveiller
En lui jetant des seaux d'eau
Bien glacés

L'est partie en titubant
Pis ça m'a coûté dix sacs
Les baby-sitters maintenant
Quelle arnaque

Baby-sitting blues, baby-sitting blues
C'est l'blues de maman-papa
Qui s'en vont pis qu'assument pas
C'est l'blues de papa-maman
Le feu à l'appartement
Ceci, cela


Lyrics submitted by SongMeanings

"Baby Sitting Blues" as written by Renaud Pierre Manuel Sechan

Lyrics © Warner/Chappell Music, Inc., MINO MUSIC

Lyrics powered by LyricFind

Baby-Sitting Blues song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain