[Phase de scratch]
"Avant je n’étais rien"

[Couplet 1 – K.Rhyme Le Roi]
Il m'a fallu du temps pour en arriver là, personne se flatte
J'ai les mains moites, soit
Chaque mot, chaque phrase un come back
Un combat, mate ma rancœur pleure
Pue la sueur un poids sur mon stylo de moulo
Mot à mot, je revois mes parents
Qui me disaient « Eh oh dit, oh lève-toi, fini repos
T'es en retard, pars idiot, pense à l'école
Au lieu de veiller toute la nuit pour tes idoles »
Quand j'y repense c'est pas drôle
Ce que je faisais, j'haussais les épaules, couché au sol
Curieux derrière l'écran j'avais le mauvais rôle
Sérieux, c'est pas de eux qu'on rigolait
Quand je partais tous les matins sur mon chemin
Sans rien, sans cahier, baskets aux pieds
Sans lacets, et eux ils flippaient
Eux ils s'en foutaient
Quand je planais le soir sur mes feuilles pleines de fautes
A chaque regard je sursaute
J'étais parmi tant d'autres, je rêvais de sortir avec mes potes
Maintenant ce que je note pour elle
Me rappelle une telle Stèle
Enfant brisé par l'amour maternel
Combien j'ai pu ramer avant d'ouvrir un livre sans elle
Quand elle n'était pas là

[Refrain – Freeman] (X2)
Combien j'ai ramé comment je rame
Maintenant vois où ça en est
Soigner mes feuilles, je fais que ça
Borné, un mort-né
Sous mon nez, un cornet suffit
Pour corriger les jets de langue de ...

[Couplet 2 – Freeman]
Je revendique une nouvelle donnée
De mon site posé le six n'a pas fini
De causer sur des mixs aux platines
Satine mon ambition, je patine sur des sillons
Rions, ça fait pas mal de temps qu'on trime quand même
Comme un crew qui inscrit, donnons l'exemple qui s'acquit
Loin du mal, l'inverse, où je naquis
L'averse m'avait prévenu, fallait de l'adresse
C'était convenu machine arrière, c'était pour les vendus
Pas de manière sans arrière-pensées
J'ai tracé mon chemin
Sans penser au lendemain qui trace le sien
Depuis gosse, j'rosse le mauvais sort, me force à bouger
Fausse mes appréciations bien dirigées
Irriguer mon savoir m'a intrigué
Infligé pas mal de sentences
Le droit pour la connaissance doit se payer
Sinon, comment s'en tirer, retirer sa chance
Ne pas voir son état s'empirer
Danse avec les XXX tant que t'y es
Frère, enquiller les miens, faut le faire
Tous empilés, loin de plaire, on se démerde
On nous blaire pas
La vision du plan j'aimerais la voir mais c'est pas le cas
L'odeur de la pisse reste, avant le sacrifice, le geste
Si on comprend vite, on s'éloigne des pestes en disant
A jamais, à jamais cousin, moi je veux pas, garde les restes

[Refrain – Freeman] (X2)

[Couplet 3 – Freeman]
Je suis un mec d'caverne avec laser mic et capote
Sans fric faut pas que je capote
Voilà mon flight nine, eight, nine nine, va falloir en soigner des ânes
Cette année va être mine, mayena, alik
Le design c'est fait dans le bordélique
Bagne du cerveau, rien d'angélique
Pas de pot on a, euphorique devant rien, plein de pachas
Devant on se pencha dans un plancher plein de crachats
Pour se lancer 10 ans sont passés déjà, ma patience perd le dessus
Tu parles déçu, on parle du vécu
Continue parle, c'est not’sécu
Et pas les bons d'allocs, tu peux en faire du P.Q

[Refrain – Freeman] (X2)

[Phase de scratch]
"Avant je n’étais rien"
"Nourri par la rage de vaincre"
"Certains appellent ça la poisse"
"L'eau a coulé depuis"
"C’est ça ma vie mec"


Lyrics submitted by SongMeanings, edited by sokorny

Combien J'Ai Ramé song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain