"Le Privilege" as written by Michel Charles Sardou, Jacques Abel Jules Revaud and Didier Rene Henri Barbelivien....
D'abord je vais lui dire "Maman
Je n' veux plus dormir en pension
Et puis je glisserai lentement
Sur les ravages de la passion

Est-ce une maladie ordinaire
Un garçon qui aime un garçon

J'essaierai de choisir mes mots
Mais comment peindre un sentiment
Ce que je sais n'est pas nouveau
Je me connais depuis longtemps
En aucun cas préoccupé
Par les yeux ou les seins des filles
Dans mes nuits, j'étais la poupée
Qu'on habille et qu'on déshabille

Est-ce une maladie ordinaire
Un garçon qui aime un garçon

Derrière les murs de ce collège
Ceux qui font tourner les manèges
Se sont-ils posé la question
Y a-t-il un Dieu qui nous protège
Une préférence un privilège
Qu'est-ce qu'ils vont dire à la maison
Un garçon qui aime un garçon

Est-ce une maladie ordinaire
Un garçon qui aime un garçon

Depuis deux jours, je n'en dors pas
Est-ce qu'ils m'accepteront encore
Apprendre que leur enfant se croit
Etre un étranger dans son corps
Ce n'est pas comme avouer un mensonge
D'ailleurs, je n'ai pas honte de moi
C'est crever l'abcès qui me ronge
Et finir en paix avec moi

Est-ce une maladie ordinaire
Un garçon qui aime un garçon

Derrière les murs de ce collège
Ceux qui font tourner les manèges
Se sont-ils posé la question
Y a t-il un Dieu qui nous protège
Une préférence un privilège
Qu'est-ce qu'ils vont dire à la maison
Un garçon qui aime un garçon
Y a-t-il un Dieu qui nous protège
Une préférence un privilège


Lyrics submitted by SongMeanings

"Le Privilege" as written by Jacques Abel Jules Revaud Didier Rene Henri Barbelivien

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Lyrics powered by LyricFind

Le Privilege song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain