"Verte Campange (Greenfields)" as written by and Terry/miller Gilkyson....
Verte campagne
Où je suis né
Douce compagne
De mes jeunes années
La ville pleure
Et ses larmes de pluie
Dansent et meurent
Sur mon coeur qui s'ennuie
Et moi, je rêve de toi, ô mon amie

Verte campagne
Que tu es loin
Douce compagne
De mon premier chagrin
Le temps s'efface
Pour moi, rien n'a changé
Deux bras m'enlacent

Parmi les champs de blé
Et moi, je rêve de toi, mon amour

Là, dans la ville toutes ces mains tendues
M'offrent des fleurs et des fruits inconnus
Et moi, je vais le long des rues, perdu
Un air de guitare me parle de toi

Verte campagne
Où je suis né
Douce compagne
De mes jeunes années
La ville chante
Éparpille sa joie
La ville chante
Mais je ne l'entends pas
Et moi, je rêve de toi, mon amour
Et moi, je rêve de toi, mon amour


Lyrics submitted by SongMeanings

"Verte Campange (Greenfields)" as written by Frank Miller Terry Gilkyson

Lyrics © Sony/ATV Music Publishing LLC, LEWIS ANDERSON D/B/A ROUND THE ROW MUSIC

Lyrics powered by LyricFind

Verte Campange (Greenfields) song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain