"Bosser Huit Heures" as written by Bernard Bonvoisin and Norbert Krief....
Ouvre grand tes yeux autour de toi
Le syndicat se moque de toi
Regarde Séguy rempli de vinasse
Il ne t'arrive pas à la godasse
Les autres eux ne sont pas sérieux
C'est à celui qui te baisera le mieux
Le patronat je t'en parle même pas
Il n'est bon que pour les coups bas

T'as bien raison de bosser huit heures
Ton salaire c'est le salaire de la sueur
T'as bien raison de bosser huit heures
Ton salaire c'est le salaire de la peur

Quant aux manifs t'as bien raison
Là ils te font passer pour un con
T'ouvres ta grande gueule de prolétaire
Prends donc la peine de regarder derrière
Ce syndicat qui défend ton fric
Tu verras tout n'est que politique
Fais plus la gueule sous les coups de trique
Tu n'est qu'un pion dans ce régime de flics

Refrain

Un jour viendra où tu repenseras
Ils m'ont bien eu ces enfoirés
Moi je vois mon vieux ils l'ont roulé
Pour eux ce n'est qu'un futur retraité
Il est revenu le temps des frimeurs
Maire et Séguy chantent en coeur
L'institution n'a plus de valeur
Pratique l'inceste avec ta soeur

Refrain


Lyrics submitted by SongMeanings

"Bosser Huit Heures" as written by Norbert Krief Bernard Bonvoisin

Lyrics © Sony/ATV Music Publishing LLC

Lyrics powered by LyricFind

Bosser Huit Heures song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain