"Les Casseuses" as written by and Georges Charles Brassens....
Tant qu'elle a besoin du matou
Ma chatte est tendre comme tout
Quand elle est comblée, aussitôt
Ell' griffe, ell' mord, ell' fait l'gros dos

Quand vous ne nous les caressez
Pas, chéries, vous nous les cassez
Oubliez-les, si fair' se peut
Qu'ell's se reposent
Quand vous nous les dorlotez pas
Vous nous les passez à tabac
Oubliez-les, si fair' se peut
Qu'ell's se reposent un peu
Qu'ell's se reposent

Enamourée, ma femme est douce
Mes amis vous le diront tous
Après l'étreinte, en moins de deux
Ell' r'devient un bâton merdeux

Dans l'alcôve, on est bien reçus
Par la voisine du dessus
Un' fois son désir assouvi
Ingrate, ell' nous les crucifie

Quand ell' passe en revue les zouaves
Ma sœur est câline et suave
Dès que s'achève l'examen
Gare à qui tombe sous sa main

Si tout le monde en ma maison
Reste au lit plus que de raison
C'est pas qu'on soit lubriqu's, c'est qu'il
Y a guère que là qu'on est tranquilles


Lyrics submitted by SongMeanings

"Les Casseuses" as written by Georges Charles Brassens

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Lyrics powered by LyricFind

Les Casseuses song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain