"La Ville Inconnue" as written by and Charles Dumont Michel Vaucaire....
Dans la ville inconnue,
Je n'aime rien.
Je prends toujours des rues
Qui vont trop loin...
D'interminables rues
Où je me perds,
Des quais, des avenues
Et des boulevards déserts
Puis, entre deux maisons,
J'entends le tintamarre
D'un long train sur un pont
Qui s'en va quelque part!

Dans la ville inconnue,
Soir et matin,
Comme ce chien perdu,
Je vais et je reviens!
Il y a les passants
Qui ont l'air de vous fuir
Et qui n'ont pas le temps
De vous faire un sourir'...

Dans la ville inconnue,
Quand vient la nuit,
J'ai peur des murs tout nus,
Des murs tout gris.
J'ai peur de cet hôtel
Au lit trop froid
Et du matin cruel
Qui me réveillera,
Car je voudrais dormir,
Dormir même le jour
Avec mes souvenirs,
Mes souvenirs d'amour!

Dans la ville inconnue
Je pense à toi,
Mais toi, te souviens-tu
Encore un peu de moi
Mais toi, te souviens-tu
Encore un peu de moi


Lyrics submitted by SongMeanings

"La ville inconnue" as written by Charles Dumont Michel Vaucaire

Lyrics © LES NOUVELLES EDITIONS MERIDIAN

Lyrics powered by LyricFind

La Ville Inconnue song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain