"La Femme Parallel" as written by and Lou Lou Ghelickhani Rob Garza....
J'étais si joune quand je l'ai recontré
Elle m'a prise par la main
Elle m'a emmené
Au première étage

Elle m'a envoyé dans les nuages
Elle m'a emmené
Dans les étoiles
Dans sa chambre, odour caprisieuse

Sur les muirs des images au paralléles
Aussi belle que son papa
Charlotte avait l'allure
Aussi belle que sa mama

Charlotte avait l'audace
D'étre elle même, sans perdre sa foi
D'étre elle même, sans perdre sa foi, en elle
Aussi belle que son papa

Charlotte avait l'allure
Aussi belle que sa mama
Charlotte avait l'audace
D'étre elle même, sans perdre sa foi

D'étre elle même, sans perdre sa foi, en elle
Toujours un peu perdu dans les nuages
Toujours un peu perdu dans les étoiles




Lyrics submitted by rosiekz, edited by CloudEater

"La Femme Parallel" as written by Lou Lou Ghelickhani Robert Manuel Garza

Lyrics © BMG RIGHTS MANAGEMENT US, LLC

Lyrics powered by LyricFind

La Femme Parallel song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain