Puisque la solitude n´a jamais voulu de moi
Chaque fois je me retrouve dans tes draps
Et si je t´ai trahi, tu dois m´abandonner
Mais même la mort maintenant ne me gardera pas

Si la mort c´est faire face
Alors au plus fort du malheur, face à la mort
Je danse .... sans jamais détourner les yeux
Et si je te provoque ma mort, regarde moi !
Ma mort, (regarde moi) jusqu´à l´envie
Comme une femme de lumière obscure
Comme la lune rouge qui embrase le noir
A Gitanear

Si mon amour est toujours sédentaire
Alors au plus fort du bonheur je le naufrage
Par défi ... sans jamais renoncer aux ravages
Et si la quête est nomade, mon amour ressens moi !
Comme la dernière première fois
Encore mon amour !ressens moi !
Comme la course du frisson sur la peau
Comme l´on chasse les limites de la chair

Si ma vie c´est mourir de l´aimer
Alors au plus fort de l´instant, fragile et tranchant
Je m´enfuis en avant sur la lame comme l´aimant
Repoussant l´attirance à jamais
Jouissant de la tristesse ardente d´être mortellement vivant


Lyrics submitted by wardwash

Gitanear (Tangos) song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain