Le carnage organisé pointe parfois bel et bien son nez
Mais certains hivers passés à deshiberner ramènent néanmoins des promesses ou des idées... Il n'y aura ni retour à la normale ni hibernation

Mais surtout une bonne leçon car ici comme ailleurs
Les murs ont des oreilles
Mais ils sont avant tout une parole
Des souvenirs et des promesses.

Comme des repères qui alimentent l'imaginaire
Comme un ensemble de chez-nous improvisés
Pour ne jamais rien regretter.

Le casque sur les oreilles j'y pense souvent:
À déambuler dans ces rues où j'y ai toute ma vie
Avec des rancœurs qui s'oublient ou s'empilent trop vite
Avec des joies pourtant si simples...

Le chez-soi console, pardonne les doutes
Alimente l'envie d'en faire quelque chose d'unique...


Lyrics submitted by InspectorMustache

Part VIII song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain