"Manhattan" as written by Thomas Pierre Boulard, Jean Pierre Francois Ensuque, Damien Pascal Arnaud Lefevre and Romain Michel Viallon....
Moi, qui ne croyais plus en rien
Tout était monstre à tête de chien
Sous une fenêtre gothique
M'apparut l'infante d'Amérique
Elle avait les bras aussi longs que la mer
Sur ses cuisses, deux revolvers
L'un d'or, l'autre d'acier
Pour qui voulait l'approcher
Ses mains sur ma peau
Sa crinière en flammes
Manhattan
Ses yeux dans le dos
Ont tordu mon âme
Manhattan
Le coeur bien atrophié
Par la peur du danger
J'allais m'asseoir à sa table
Sans me sentir coupable
Mais comme toute apparition
Il n'y a pas de moralisation
Du doigt elle me montre un portique
Sur lequel est marqué "exit"
Ses mains sur ma peau
Sa crinière en flammes
Manhattan
Ses yeux dans le dos
Ont tordu mon âme
Manhattan
Des poussières d'échos
Dans la cathédrale
Manhattan
Dites aux héros
De ranger les armes
Manhattan


Lyrics submitted by luckyluke

Manhattan song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain