Flânant au pied des ruches grises,
Je lève les yeux
Vers un ciel qui de son bleu
Inhabité me cloue à terre;
Plus absent que moi encore...

Dans la vie que je mène
Chaque jour se ressemble
Et guêpe parmi guêpes,
J'ai offert mes ailes
Aux bons plaisirs des reines imbéciles.

La nuit et ses lueurs glaciales
Ont transformé la ruche malade
En un beau palais de cristal;

Puis au petit matin,
Le soleil dévoile les plaies obscènes
De ces mégapoles tentaculaires
Dont le venin et les puanteurs
Ettouffent et violent les âmes
Qu'elles gardent en leur sein.


Lyrics submitted by hallowedbe666

Les Ruches Malades song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain