"A Bicyclette" as written by and Etienne Lorin (alfred Lorin) Rene Laquier....
A BICYCLETTE

1. Je m'en allais chercher des oies
Du côté de Fouilly-les-oies
A bicyclette.
Soudain qui vois-je devant moi ?
Un' belle fille au frais minois
A bicyclette.
En arrivant à sa hauteur,
J'y fais' un sourire enchanteur
A bicyclette.
Ell' rit aussi, on parle alors
Et ell' me dit dans nos transports
A bicyclette.

REFRAIN

Est-c'que vous êt's coureur !
Non j'ne suis pas coureur.
Ah ! c'que vous êt's menteur !
Moi je suis balayeur.
Avez-vous fait le tour ?
Non, mais j'ai des tours,
Des détours des contours
Et même d'autres tours...
Des tours de quoi qu'em' dit.
Des tours d'vélo, pardi !
Vous êtes un blagueur.
Ah ! c'que vous êt's coureur !

2. Dans les champs chantaient les grillons,
Le soleil dardait ses rayons
De bicyclette.
Ell' voulait que je chante un brin,
Mais à cela j'ai mis un frein
De bicyclette.
Près d'un tournant y'avait un bois
Où l'on se dirigea, ma foi
A bicyclette.
Mais comme ell' roulait près de moi
Voilà qu'èm' dit presqu'à mi-voix
A bicyclette.

REFRAIN

Ah ! c'que vous êt's coureur !
Moi... j'ne suis pas coureur.
Ah ! c'que vous êt's menteur !
Moi je suis balayeur.
Vous savez fair' la cour !
Oui, j'y réponds, car pour
Ce qui est de fair' la cour.
Je la fais chaque jour.
La cour à qui ? qu'em dit.
La cour d'la ferm' pardi !
Vous êtes un blagueur.
Ah ! c'que vous êt's coureur !
(Parlé :) Vous parlez d'un raisonnement.

3. Dans l'bois, j'y disais "Voyez donc,
Sans boussole nous nous guidons,
De bicyclette.
Mais ell' répétait, plein d'ardeur,
Que j'étais un coureur, coureur
A bicyclette.
Je l'étais pas, ça c'est couru,
Mais alors, je l'suis devenu
A bicyclette.
Et comm' je courais vers le but
Voilà qu'èm' fait, comme au début
A bicyclette.

REFRAIN

Ah ! c'que vous êt's coureur !
Mais j'ne suis pas coureur.
Ah ! c'que vous êt's menteur !
Moi je suis balayeur,
J'y redis en courant,
Car j'continuais d'courir
Vers l'but à conquérir
(Vous êtes au courant)
Moi à forc' de courir,
Parcourir, discourir,
L'vélo s'est dégonflé
Et j'suis pas arrivé.
Moralité : Rien ne sert de courir
Il faut partir à point...
Comme l'a si bien dit La F.. La F.. la tortue.


Lyrics submitted by ecorchee1

"A Bicyclette" as written by Etienne Lorin (alfred Lorin) Rene Laquier

Lyrics © Sony/ATV Music Publishing LLC, BEUSCHER ARPEGE

Lyrics powered by LyricFind

A Bicyclette song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain