"La Haine" as written by and Jacques Romain G. Brel....
Comme un marin je partirai
Pour aller rire chez les filles
Et si jamais tu en pleurais
Moi j'en aurais l'âme ravie

Comme un novice je partirai
Pour aller prier le bon Dieu
Et si jamais tu en souffrais
Moi je n'en prierais que mieux

Tu n'as commis d'autre péché
Que de distiller chaque jour
L'ennui et la banalité
Quand d'autres distillent l'amour

Et mille jours pour une nuit
Voilà ce que tu m'as donné
Tu as peint notre amour en gris
Terminé notre éternité

Comme un ivrogne je partirai
Pour aller gueuler ma chanson
Et si jamais tu l'entendais
J'en remercierais le démon

Comme un soldat je partirai
Mourir comme meurent les enfants
Et si jamais tu en mourais
J'en voudrais revenir vivant

Et toi tu pries et toi tu pleures
Au long des jours, au long des ans
C'est comme si avec des fleurs
On ressoudait deux continents

L'amour est mort, vive la haine
Et toi matériel déclassé
Va-t-en donc accrocher ta peine
Au musée des amours ratées

Comme un ivrogne je partirai
Pour aller gueuler ma chanson
Et si jamais tu l'entendais
J'en remercierais le démon


Lyrics submitted by chiefinthesky

"La Haine" as written by Jacques Romain G. Brel

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Lyrics powered by LyricFind

La Haine song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain