A demi-conscient qu'un oeil rongera l'autre
Incessamment d'un relent infectieux,
Réveillé par la douleur lancinante,
Un corps résigné se supprime en silence.

Au coeur des cités mortes
Errent les hommes sans visages
Usant leurs pores cancéreuses
Contre la foule impassible et les parois d'acier;

Un enfer de féraille ensanglantée
Où les êtres se perdent et pourrissent;
Identiques rognures que l'on jette puis remplace
Manquantes pour rien ni personne.

By Neige et Audrey S. (avril 2005)



Lyrics submitted by Legion1349

Ruines Humaines song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain