Deux yeux figés par l'effroi fixent
Au fond d'une profonde gorge exécrable
La noirceur des eaux du Styx
Et leurs lents mouvements insaisissables
Ces yeux oubliés n'ont jamais cligné
Mais par leur tout-puissant créateur sont voués
Devant les flammes de l'éternité
A voir les sombres eaux couler

Dans un monde où rien n'existe
A l'exception d'une attente insurmontable
La douleur de l'espoir persiste
Agonisant sur le sable

Un sable imbibé de ce sang
Que l'on retrouve constamment
Sur tous les lieux que j'ai visités
Immortalisant ainsi mon passé
Immortel dans la mort
Elle qui se penche sur le sort
Du triste sbire déchiré
Entre la démence et la lucidité

Car ces yeux n'avaient pas de paupières
Rendus impuissants à fuir du regard la misère

Ainsi leur sort en avait été décidé
Par une forme quelconque de hasard possédé

Car ces yeux n'avaient pas de paupières
Rendus impuissants à fuir du regard la misère

Puisque telle était leur destinée ils virent
Que les anciens ne sont pas sur la voie du sage agir
Comme l'espoir enfantin le voudrait laisser désirer
Mais plutôt dans l'au-delà, seuil du souffle dernier

Deux yeux figés par l'effroi fixent
Au fond d'une profonde gorge exécrable
La noirceur des eaux du Styx
Et leurs lents mouvements insaisissables
Ces yeux oubliés n'ont jamais cligné
Mais par leur tout-puissant créateur sont voués
Devant les flammes de l'éternité
A voir les sombres eaux couler



Lyrics submitted by Angel of Metal

Fragment Premier song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain