Hey,hey,hey
Hey,hey,hey

Aujourd'hui rassemblés Dieu le père et Bouddha
Et Krishna et Allah dans un même gynécée
Tous ont gros sur le cœur C'est pour quoi le meeting
C'est pour quoi le meeting
En effet en ce jour deux mille ans après Christ
Force leur ai d'avouer leur échec
Les humains sont méchants et la terre est cruelle
Et la terre est cruelle

Je désire tout de suite prendre le crachoir
Dit Bouddha le gros tas dans un sursaut sans gloire
Pour ma part ce ne sont ni les guerres ni les famines
Qui me prennent la tête
Non ce serait plutôt la conception ratée à la base de l'humain
La sélection naturelle par exemple
Le martyre le pire qu'on puisse endurer
N'est-il pas avant tout la laideur chronique
La laideur chronique

Quand je pense à cette fille que j'ai vu a Macao
Tellement moche et sans talent à chaque fois qu'elle aimait
Son amour se serrait dedans elle comme un ulcère d'estomac
Qui lui tenaillait l'intérieur
Son amour se serrait dedans elle comme un ulcère d'estomac
Qui lui tenaillait l'intérieur
L'intérieur

Allez hop! Un peu de sincérité, le monde est à pleurer!

Ce n'est rien dit Allah toujours contradictoire
Je connais des obèses incapables de voir un frigidaire sans
Frémir d'angoisse
Sans frémir d'angoisse
Honteux et défaitistes,
Il traîne la nuit dans les salles à manger
Et le jour rase les murs
L'ennemi des miroirs

Votre vue est sommaire rétorque Dieu le père
Savez-vous l'existence de ces familles de banlieue
Qui passent leur jeunesse à gagner
Un salaire à peine suffisant pour payer cette maison horrible
Et cette pelouse affreuse et après 20 ans de labeurs fous
Les enfants les quittent et plus jamais ne les aiment,
Et plus jamais ne les aiment

Allez hop! Un peu de sincérité le monde est à pleurer!

Mais je vois pire encore de scander manitou toujours en
Retard et PéTé à mort
Je vois le cortège des artistes ratés qui cherchent le tube
À longueur de journées
Et se casse la tête pour cette pauvre fille qui chantait des ballades
Ha! cette pauvre fille pas trop belle qui chantait des ballades

Hey,hey,hey!
Hey,hey,hey!

Le meeting va bon train, ça défoule tout va bien
Les dieux pleurent tout leur soûl sur l'acné juvénile
Les oreilles décollées le parc Lafontaine la retraite à 60 ans
L'amour décevant, les toilettes publiques et les rages de dents
Les toilettes publiques et les rages de dents
Enfin Dieu et Bouddha et Krishna et Allah épuisés de l'effort
Tombent cois pessimiste et regardent leurs orteils et
Regardent leurs pieds
Regardent leurs pieds

Mais Dieu le père toujours jovial se ressaisit
J'ai ici Mr. dans mon sac un petit cordial dont vous me direz des nouvelles
Et le voilà qui distribue les verres
Bouddha s'illumine et en a lui aussi et le saké coule à flot
Manitou a du pot et Shiva du haschich
Allah se retire
Et on vit dans le ciel, Dieu le père, les Bouddha, Manitou et Krishna
Bras dessus bras dessous ivres morts et joyeux chanter à
Tue-tête au dessus des nuages:

Allez hop! Un peu de sincérité, le monde est à pleurer!

Un peu de sincérité, un peu de sincérité
Un peu de sincérité


Lyrics submitted by humpty dumpty

Le Monde Est À Pleurer song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain