AKRO

Mes nuits sont entravées par ce même rêve qui m'obsède
il me triture sous les draps, à vrai dire me possède
comme cette fille qui me fit faire l'inévitable
seulement, sans gardes, et depuis les phobies m'accablent
je me vois à l'hôpital disant au revoir à mes copains
Tuner, Sonar...bye, bye, je vous aimais bien
attaqué par un virus qui progressivement vous ronge
forçant le plus grand des battants à un jour jeter l'éponge
on me dit alors : " putain mec, vas faire un test"
ouais, pour qu'un papier atteste le temps qu'il me reste
à vivre, mais sans jamais être tranquille
comme l'apprenti funambule, perché sur un très haut fil
Alors je m’efforce de penser que je ne l'ai pas
vivant chaque seconde comme une seconde qu'on ne me prendra pas
Mais la nuit, c'est autre chose car mon subconscient travaille
il amasse ce que j'évite et les démons me tiraillent
ils renforcent mon discrédit, ma phobie se prolonge
j'ai l'esprit meurtri par ce putain de songe...

Putain de songe...

Lorsque j'arpente les rues de la cité ardente
il m'arrive de croiser celle qui alimente ma tourmente
elle parait sereine, sûre d'elle et regarde par terre
AKROMAN peut s'en faire, elle n'en a rien à f...
faut dire que j'étais de la mise dans son appart'
elle déboutonnait sa chemise et j'me disait "pourvu qu'elle écarte..."
mais tout est allé trop vite et quand elle s'est assise sur moi
j'ai fait comme l'autre "je te prie de dégager de là"
Hmm ! j'en ris et j'en frémis encore lorsque j'y repense
le ying et le yang s'affrontent sans cesse dans ma conscience
mais bordel ! eux ils sont deux dans leur cockpit
moi, sous des draps froids je suis seul et je flippe
je ne veux pas quitter ce monde sans une femme et des gosses
sans duper le système sous la tutelle du logos
le monde est à moi, tant que ma vie s'allonge
tant que je ne suis pas pris par ce putain de songe...

Putain de songe...

Par ce putain de songe, je m’allonge
mon corps s’immobilise, comme retenu par une longe
puis j’ai des spasmes, ce putain de marasme
m’amène en un lieu où la survie est seul fantasme
Et dire que je ne pensais jamais en arriver là
moi le A.K., le malfrat, vous parler de si..
voir des gens dire : « il fait ça pour quitter sa souche »
mais la santé publique n’est pas un biz’ sur lequel je louche
Donc gardez bien vos remarques de psychologues
vous qui devinez les problèmes à cause des cernes de bulldog
que je traîne lorsque longtemps je cauchemarde
quand au dessus de moi, plane la camarde
et que je me dis : « sa mère si je plonge...
que mes proches pensent à moi au travers d’un meilleur songe... »


Lyrics submitted by Akhenaton

Putain De Songe song meanings
Add your thoughts

No Comments

sort form View by:
  • No Comments

Add your thoughts

Log in now to tell us what you think this song means.

Don’t have an account? Create an account with SongMeanings to post comments, submit lyrics, and more. It’s super easy, we promise!

Back to top
explain